Les syndicats représentant les employés de l’Agence des services frontaliers du Canada reçoivent un mandat de déclenchement de grève

Les syndicats représentant les employés de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ont reçu un mandat de déclenchement de grève de la part de leurs membres restés sans contrat depuis 2018. Les syndicats peuvent déclencher une grève dès le 6 août 2021. Pour l’instant, les syndicats n’ont annoncé aucune grève ou mesure de grève, sous réserve que les négociations soient rétablies avec le gouvernement fédéral.

Même si la plupart des membres du syndicat de l’ASFC, en particulier les agents de première ligne, sont protégés par la législation canadienne sur les services essentiels, toute grève ou mesure de grève peut toutefois entraîner des perturbations de la chaîne d’approvisionnement. Les activités d’importation et d’exportation douanières font l’objet d’une automatisation croissante. Toutefois, les transactions ou les corrections nécessitant un traitement secondaire par des agents de l’ASFC pourraient faire l’objet d’un contrôle supplémentaire ou d’un retard en cas de grève.

Les retards résultant des mesures prises par l’ASFC peuvent également entraîner un effet domino, car les points d’entrée canadiens et d’autres infrastructures sont confrontés à la congestion du fret ou des véhicules. L’environnement du fret international se heurte déjà à des défis sans précédent sur le plan du mouvement rapide du fret, en raison de la pandémie du COVID et de la capacité disponible, entre autres facteurs. Les mesures prises par l’ASFC pourraient multiplier les défis existants.

Les importateurs, les exportateurs et les partenaires de la chaîne commerciale (PCC) sont invités à examiner attentivement leurs opérations afin d’atténuer tout impact sur la chaîne d’approvisionnement. Les domaines à privilégier comprennent :

  • La confirmation que les renseignements fournis aux services douaniers, directement ou indirectement, sont complets et exacts.
  • La nécessité de s’assurer que les renseignements et la documentation sont fournis aux transporteurs, aux courtiers en douane et/ou aux transitaires le plus tôt possible afin que l’ASFC puisse minimiser le traitement secondaire (manuel) du fret.
  • La coordination et la confirmation que l’ASFC accepte toutes les déclarations douanières électroniques dans les délais requis, en particulier avant l’arrivée du fret au point d’entrée canadien.
  • La planification de l’enlèvement et de la livraison du fret le plus tôt possible avant l’arrivée au port.
  • L’organisation de l’arrivée du fret (lorsque cela est possible) en dehors des heures de pointe des opérations portuaires.

Delmar continue de suivre la situation de près. Des informations supplémentaires seront fournies dès qu’elles seront disponibles. Veuillez contacter votre représentant Delmar pour obtenir des informations et de l’assistance supplémentaires.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s