Le porte-conteneurs Evergreen bloque le trafic du canal de Suez – Retards majeurs attendus du sous-continent indien

Un porte-conteneurs géant exploité par Evergreen s’est échoué sur le canal de Suez mardi, bloquant la circulation dans les deux sens.

L’Autorité du canal de Suez a déclaré jeudi qu’elle avait officiellement suspendu le trafic pendant que les efforts visant à renflouer l’Ever Given de 1 300 pieds, coincé en travers du canal, se poursuivaient, laissant entrevoir la possibilité de nouvelles perturbations majeures du commerce mondial au moment même où les chaînes d’approvisionnement commencent à se remettre de la pandémie de COVID-19.

Peter Berdowski, PDG de la société néerlandaise Boskalis, qui tente de libérer le navire, a déclaré que « cela pourrait prendre des semaines » pour renflouer le navire, ce qui pourrait nécessiter « une combinaison de réduction du poids en retirant les conteneurs, le pétrole et l’eau du navire, des remorqueurs et le dragage du sable ».

Pendant ce temps, le trafic maritime s’accumule rapidement aux deux extrémités du canal, qui voit normalement transiter une cinquantaine de navires par jour.

Selon les experts maritimes, si le canal ne peut pas être dégagé dans les prochaines 24 heures, les navires empruntant les routes entre l’Europe et l’Asie pourraient être contraints de contourner l’Afrique, ce qui ajouterait jusqu’à 19 jours à leur voyage. Selon les transporteurs et le service de suivi des navires Marine Traffic, de nombreux porte-conteneurs sont déjà en train d’aller vers le Cap de Bonne Espérance pour éviter les embouteillages.

Alors que les HAP sont compromises pendant que les efforts de sauvetage se poursuivent, les transporteurs pensent qu’il est trop tôt pour indiquer quels pourraient être les retards accumulés.

Entre-temps, Delmar continuera à suivre la situation et à travailler avec ses partenaires transporteurs sur des itinéraires alternatifs via les ports d’entrée de la côte ouest canadienne. Nous demandons à tous nos clients de s’attendre à des retards et de faire des planifications en fonction des pénuries de capacité et d’équipements qui pourraient s’aggraver, particulièrement en Asie du Sud-Est, en Inde et au Bangladesh.

Pour plus d’informations, veuillez contacter votre représentant Delmar local.

Source : CIFFA ; Supply Chain Dive

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s