Canada — Action syndicale au port de Montréal — Retards ferroviaires

Source : CN et Hapag-Lloyd

Le récent arrêt de travail au port de Montréal a entraîné d’importants détournements de trafic vers d’autres emplacements portuaires.

L’augmentation spectaculaire des volumes de conteneurs de fret maritime aux terminaux d’Halifax, en Nouvelle-Écosse et de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, a entraîné des délais d’importation plus longs que prévu, qui devraient maintenant être de l’ordre de plus de 14 jours. Cela est dû à la congestion des terminaux et au manque de disponibilité des wagons, alors que les deux chemins de fer ajustent leurs réseaux pour accommoder les nouveaux volumes.

En lien avec ces détournements, une partie importante du trafic local à destination de Montréal a été réacheminée vers le Terminal intermodal de Montréal (TIM) du CN pour la livraison locale. En conséquence, l’augmentation des volumes au sol au cours des dernières semaines a eu un impact sur la fluidité et le débit au TIM.

Afin d’accommoder le volume supplémentaire dû au trafic détourné de manière sûre et durable, le CN a indiqué qu’il ouvrirait un autre terminal satellite à Salaberry-de-Valleyfield.

Nous continuerons de rester en contact étroit avec toutes les parties prenantes et à fournir des mises à jour à mesure que la situation évolue.

Pour de l’aide ou des renseignements supplémentaires, veuillez contacter votre représentant local Delmar.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s