Persistance prévue de l’augmentation des temps de séjour dans les ports de la côte ouest du Canada

Source : ATIC; COSCO

Des retards continus et des temps de séjour accrus devraient persister aux ports de la côte ouest du Canada au cours des semaines à venir, en partie en raison de l’augmentation des volumes en cette période de haute saison d’expédition.

Les temps de séjour aux terminaux Daltaport et Prince-Rupert s’élèvent en moyenne actuellement à six ou sept jours. Les problèmes de transit ferroviaire pourraient faire augmenter de façon inattendue ce chiffre.

Le CN s’emploie à corriger la situation au terminal Deltaport de Vancouver et reconnaît que les temps de séjour aux terminaux ont augmenté depuis le mois de juillet et que par ailleurs le niveau de service de l’entreprise n’était pas ce qu’il devrait être. Il a indiqué que l’augmentation des temps de séjour est attribuable à une combinaison de facteurs, dont :

➢ les contraintes opérationnelles à Deltaport causées par le projet d’amélioration routier et ferroviaire du terminal Deltaport, ce qui a entraîné une baisse de la production ferroviaire;
➢ la fluctuation des cibles de production ferroviaire;
➢ les pannes de grues;
➢ la pénurie de wagons.

Le CN a informé l’ATIC que l’engagement envers le terminal mondial de conteneurs Deltaport qu’il a pris concernait l’ajout de camions à son terminal intermodal de Vancouver afin de combler le déficit en production causé par le projet susmentionné.

À Prince-Rupert, un incident dangereux est survenu au cours de la fin de semaine de la fête du Travail et a entraîné une évacuation au terminal, ainsi qu’une perte d’une journée d’activité. Cet incident combiné au jour férié du 4 septembre a contribué à augmenter les temps de séjour normaux.

DP World Prince Rupert a indiqué que l’ATIC avait terminé avec succès la portion maritime de la phase deux de son expansion vers le nord, laquelle constituait la partie la plus grande et la plus complexe du projet. Les temps de séjour devraient être temporairement plus élevés que la normale jusqu’au milieu du mois actuel avant de diminuer par la suite, et revenir à la normale vers la mi-octobre.

COSCO a affirmé aujourd’hui que le quai du port de Prince-Rupert comportait une superficie de conteneurs de 200 000 pieds. Le CN est capable d’en déplacer 20 000 par jour et prendre environ dix jours pour libérer ce qu’il y a sur le terrain à l’heure actuelle. Par conséquent, COSCO a décidé de prendre des mesures extraordinaires pour détourner les conteneurs destinés à tous les points intérieurs canadiens, dont Montréal et Toronto, du déchargement au terminal de Prince-Rupert au déchargement au terminal Centerm de Vancouver.

Cette mesure sera temporaire et s’appliquera seulement aux quatre services de voyage du CPNW :

XIN OU ZHOU Q94 031N
CSCL AMERICA RXH 009N
XIN FEI ZHOU R27 036N
CSCL OCEANIA R55 012N

Compte tenu de ce qui précède, Delmar continuera de travailler étroitement avec tous les intervenants afin d’assurer que toutes les expéditions soient livrées à leur destination finale le plus rapidement possible. Il faudra toutefois s’attendre à des retards.

Des renseignements supplémentaires peuvent être obtenus en communiquant avec votre représentant local de Delmar.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s