Le port de Chittagong limite les délais d’accostage des navires afin de réduire la congestion

Source : JoC

L’autorité portuaire de Chittagong a établi des limites strictes sur la durée de passage des navires dans le port afin d’accroître la rapidité des chargements et des déchargements de conteneurs, et ainsi réduire la congestion importante qui est actuellement observée et améliorer la productivité.

Cette nouvelle mesure force certains navires à quitter le port même si certains des conteneurs qu’ils devaient transporter n’ont pas encore été chargés. Dans l’éventualité où un navire n’arriverait pas à charger ou à décharger des conteneurs dans les délais prescrits, il devra quand même quitter la jetée et terminer ce qu’il lui restait à faire dans le chenal extérieur du port. L’autorité portuaire a également commencé à exploiter ses activités 24 heures sur 4, sept jours sur sept, afin de réduire l’arriéré des conteneurs.

En vertu du nouveau calendrier, un porte-conteneur sans apparaux est autorisé à demeurer à quai pendant 48 heures pour charger et décharger des conteneurs. Les plus petits navires gréés, avec des grues à bord, sont autorisés à demeurer à quai pendant 60 heures, alors que les plus gros navires gréés ont le droit de demeurer 72 heures dans le port. Le délai pour les navires sans apparaux a été réduit à la suite d’un accident qui est survenu et qui a éliminé près de la moitié de la capacité des ponts roulants navire-terre, constituant principalement la cause de cette récente reprise de la congestion.

L’autorité portuaire a également indiqué que les conteneurs devaient se trouver dans la cour du terminal six heures avant le départ d’un navire, une augmentation de trois heures par rapport à l’ancienne exigence. Chaque jour, près de 5 000 camions et wagons couverts transportant des marchandises font leur entrée au port. Par ailleurs, au moins 700 contenants d’exportation ont été laissés dans le port depuis samedi, car ils n’étaient pas arrivés à temps.

En date de mercredi, quelque 20 navires étaient en attente dans le chenal extérieur du port, et le délai d’attente moyen pour entrer dans le port variait entre cinq et sept jours, comparativement aux délais d’attente moyens de 33 heures à Singapore et de 41 heures à Colombo. En raison de la congestion et des retards chroniques observés à Chittagong, certains expéditeurs envisagent actuellement d’utiliser d’autres modes de transport.

En raison des circonstances mentionnées ci-dessus, nous avons avisé les expéditeurs que la fermeture du centre de groupage et d’empotage de chargement partiel de conteneurs de Delmar a été devancée de deux jours afin d’assurer que les marchandises chargées dans les conteneurs soient prêtes pour le chargement sur les navires collecteurs au fur et à mesure que ceux-ci entrent au port et y partent, et ce, souvent en dehors de l’horaire prévu.

Delmar continue de surveiller la situation de près et de gérer le trafic du fret maritime selon le fil des événements. Des retards pourraient toutefois survenir en raison de la prédominance continue de la congestion portuaire et du non-respect des horaires de navigation des navires collecteurs.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec votre représentant local de Delmar.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s